Logo
Nos Voitures > Chevrolet Corvette 1982 > Refection des freins
Accueil

Nos Voitures

Vos Voitures

Historique

Tables de conversion

Meetings et salons

Petites Annonces

Manuels d'atelier

Forum

Les Professionnels

Liens

Contacts
Dernières mises à jour
19/05/2007
4 Pages Corvette 82
1, 2, 3, 4
1 Page Camaro 76

18/05/2007
5 Pages Camaro 76
1, 2, 3, 4, 5

17/11/2006
Corvette 68 de Denis :
Episode VI


08/08/2006
3 Pages Camaro 76
1, 2, 3

07/08/2006
7 Pages Camaro 76
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

04/04/2006
Corvette 68 de Denis :
Episode V


Webring
Motorlegend, la Passion de l'Automobile Suivant
Aléatoire
Liste
Webring Motorlegend.com
Portails
Muscle Car's Station

Gazoline

Annuaire Auto-Collection

Une Sélection Planète-Autos !

Une
 

Chevrolet Corvette de 1982

Si vous avez lu le bilan que j'ai dressé après quelques jours d'utilisation de la voiture, vous avez déjà qu'une remise en état des freins s'imposait rapidement...
Vous trouverez donc sur cette page quelques détails sur l'opération !

Pièces neuves

En fait, lors du bilan, j'avais repéré un étrier fuyard (avant droit), des plaquettes franchement usées à l'arrière et des disques bien rayés...

J'ai donc pris la décision (certes coûteuse) de changer la totalité des pièces du système de freinage. Pour ce faire, j'ai passé commande chez Vette Brakes & Products directement aux US...

Lorsqu'on commandes des étriers de freins de Corvette, on se trouve confronté à plusieurs choix :

étriers refaits (réalésés + plaquage en inox de l'alésage) :

  • Avec joints d'origine (donc risque de fuites et pompage d'air si le disque est voilé)
  • Avec joints toriques (technologie plus récente)

  • étriers neufs (alésage inox) :
  • Avec joints d'origine (donc risque de fuites et pompage d'air si le disque est voilé)
  • Avec joints toriques (technologie plus récente)
  • Mon choix s'est orienté vers des étriers neufs équipés de joints toriques (o-ring calipers). Pourquoi du neuf me demanderez vous ?
    Tout simplement car si on regarde les tarifs, il est plus interressant pour nous, pauvres européens d'acheter du neuf : Etriers refaits : 430$ + 4x50$ (les anciens étriers sont "consignés" et je ne peux pas renvoyer à cause du coût !) => 630$
    Etriers neufs : 470$ (non, il n'y a pas d'erreur)


    Voici donc les bêtes tels que je les ai reçues

    Agrandir (61Ko)

    A ces étriers, j'ai ajouté 4 disques en acier d'origine. Les modèles en Alu ou "Sport" (rainurés/perforés) étaient définitivement hors budget...
    Les durites de freins en caoutchouc paraissant d'origine, j'en ai profité pour les remplacer par des modèles "aviation" (tresse inox).

    Préparation

    Je ne suis pas personnellement un adepte de tuning, mais je trouve décidement le gris trop triste... Et puis ma voiture est rouge non ?

    Je me suis donc décidé à peindre les étriers en rouge. C'était le moment où jamais... Je suis donc allé dans mon centre auto préféré et j'ai commandé de la peinture Foliatec pour étrier. Le coffret coute 200Frs environ et contient une bombe de dégraissant ainsi qu'un pot de peinture et un pot de durcisseur. Pour ceux qui n'ont pas compris, c'est une peinture qui s'applique au pinceau.

    Le coffret
    Agrandir (52Ko)
    Les couleurs disponibles
    Agrandir (15Ko)

    Si comme moi vous vivez en appartement et que votre box/garage manque cruellement de lumière, il ne vous reste qu'une solution pour ne pas mourir avec les vapeurs de la peinture...
    Appliquez la peinture sous la hotte (en marche) de la cuisine. C'est bruyant, mais ça a l'avantage de limiter les odeurs ;-)

    La première couche... (2 couches suffisent)

    Agrandir (56Ko)

    Changement des freins

    Pour changer les freins avants, j'avais prévu une après-midi d'été (14h - 20h). N'ayant pas rencontré de problème particulier, j'ai pu respecter mon planning...

    1ère étape : on met la voitures sur chandelles et on vire la roue...

    Agrandir (54Ko)

    2e étape : on fait un avant-trou (foret de 7mm) dans les rivets à la perceuse
    Si vous ne voulez pas glisser, pointez le rivet avant de percer...

    Agrandir (65Ko)

    3e étape : on perce la tête du rivet (foret de 14mm)
    Comme je changeais les disques, je n'avais pas peur de percer trop loin...
    PS : n'espérez pas y arriver avec une perceuse sans fil ;-)

    Agrandir (47Ko)

    4e étape : une fois les rivets percés, démonter l'étrier.
    Ne le démontez pas avant, car il empêche le disque de tourner pendant qu'on perce les rivets ;-)

    Effectivement, il y avait bien une fuite sur celui-là...

    Agrandir (36Ko)

    Vous pouvez maintenant retirer le disque à grand coups de marteau car il est un peu collé par la rouille...
    Et on finit les bouts de rivets à la disqueuse et on nettoie tout ça...

    Agrandir (60Ko)

    Il n'y a plus qu'à remonter...
    Ca fait plus propre non ?

    Agrandir (58Ko)

    On fait la même chose de l'autre coté et il n'y a plus qu'à purger le circuit de freins...

    Le Shop Manual indique qu'il faut purger dans l'ordre suivant :

  • Arrière-gauche (intérieur)
  • Arrière-gauche (extérieur)
  • Arrière-droit (intérieur)
  • Arrière-droit (extérieur)
  • Avant-gauche
  • Dans mon cas, je n'avais démonté que les freins avants et comme le maitre-cylindre a 2 circuits séparés (avant/arrière), je n'avais qu'à purger les freins avants.

    Je rappelle la méthode pour info. Trouvez un(e) copain(e) pour pomper sur la pédale de freins à votre rythme...
    Faites le plein de DOT dans le maitre-cylindre puis commencez :
    (1) Appuyez sur la pédale de freins (et maintenez la enfoncée)
    (2) Ouvrez la vis de purge (prolongée d'un tuyau)
    (3) laissez s'écouler l'air (ou le vieux liquide)
    (4) fermez la vis
    (5) relachez la pédale et attendez quelques secondes
    (6) recommencer à partir (1) tant qu'il y a de l'air ou que vous ne voyez pas le nouveau liquide

    Attention : il faut recouvrir le bocal du maitre-cylindre car lorsqu'on relache la pédale, le liquide gicle partout !
    Et pour ceux qui ne savent pas, ça bouffe la peinture :-(

    Et n'oubliez pas de vérifier régulièrement le niveau de liquide pour ne pas laisser entrer d'air. Sinon, vous seriez bon pour recommencer...

    Freins arrières

    Pour les freins arrières, le principe est en gros le même qu'à l'avant. J'avais prévu une bonne demi-journée aussi

    Après avoir percé, mais avant de démonter le disque, il est nécessaire de détendre le frein à main.
    En effet, les machoires de frein se servent de l'intérieur du disque comme tambour...

    Là aussi, il faut desserer les machoires à l'aide d'un tournevis...

    Agrandir (37Ko)

    Les problèmes ont commencé à ce moment...
    Coté Gauche : rivets percés et même totalements enfoncés à grands coups de marteau/burin... Impossible de sortir le disque car collé par la rouille...
    Je me suis acharné pendant plus d'une heure avec une masse de 2Kg en tapant comme un gros bourrin sans arriver à le décoller !

    Au bout d'un moment j'ai décider d'insérer un coin (en l'occurence, un petit marteau à bout pointu) entre le support d'étrier et le disque (voir schéma ci-dessous) puis de taper dessus.
    Résultat satisfaisant, le disque a volé...

    Agrandir (12Ko)

    Coté gauche par contre, le problème était encore plus délicat...
    J'avais remarqué que les rivets étaient déjà percés.

    Agrandir (55Ko)

    Je pensais (à tort) que le précédent propriétaire avait réparé le frein à main...
    Lorsque j'ai eu sorti le disque, les 5 rivets sont tombés, mais j'ai aussi ramassé un bout de ressort (le "Retractor-Spring", cf schéma ci-dessous) !!! et les machoires de frein à main se promenaient un peu trop librement...

    Agrandir (41Ko)

    Le ressort étant cassé, nous avons reflechi à comment nous pouvions le refaire. Arnaud (la Camaro 76 du site) s'en est occupé et l'a deformé puis reformé à la bonne longueur (avec 1 ou 2 spires en moins) et me l'a remonté...

    Mine de rien, j'ai perdu pas mal de temps à sortir les disques et avec le ressort... J'ai donc difficillement pu terminer le remontage avant la nuit.
    J'ai purgé les freins le lendemain

    Premières impressions

    même sans freiner fort (des freins, ça se rode !), on a un meilleur feeling et on se sent plus en sécurité...
    Ca freine droit, les freins mordent bien. Bref, un beau potientiel ;-)
    Si on en juge par l'état des plaquettes arrières (ça freinait sur les support de plaquettes), il y en avait bien besoin ;-)

    L'intervention mécanique n'est pas spécialement complexe à réaliser soit-même si on s'applique et qu'on prend son temps.
    Si on compte 4 à 5 h de main d'oeuvre chez un pro pour la même opération, on a fait l'économie d'un billet de presque 2000Frs...

    Par contre, ce qui a marché pour moi ne marchera pas forcement pour vous... Alors comme on a affaire à des organes de sécurité, ne faites rien vous même si vous ne vous sentez pas sûr de vous.
    Je ne pourrais pas non plus être tenu pour responsable des problèmes qui pourraient vous arriver !

  •   [Remonter]