Logo
Nos Voitures > Chevrolet Camaro 1976 > Restauration de la coque 3/4
Accueil

Nos Voitures

Vos Voitures

Historique

Tables de conversion

Meetings et salons

Petites Annonces

Manuels d'atelier

Forum

Les Professionnels

Liens

Contacts
Dernières mises à jour
19/05/2007
4 Pages Corvette 82
1, 2, 3, 4
1 Page Camaro 76

18/05/2007
5 Pages Camaro 76
1, 2, 3, 4, 5

17/11/2006
Corvette 68 de Denis :
Episode VI


08/08/2006
3 Pages Camaro 76
1, 2, 3

07/08/2006
7 Pages Camaro 76
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

04/04/2006
Corvette 68 de Denis :
Episode V


Webring
Motorlegend, la Passion de l'Automobile Suivant
Aléatoire
Liste
Webring Motorlegend.com
Portails
Muscle Car's Station

Gazoline

Annuaire Auto-Collection

Une Sélection Planète-Autos !

Une
 

Restauration de la coque (3)

pour espérer faire du bon boulot et voir cette resto durer longtemps avant que la rouille ne revienne, il est indispensable de bien décaper les dessous de cette dame.

malheureusement pour Arnaud, d'origine, il y a une bonne couche de blackson à virer avant de pouvoir sabler (notre sableuse d'amateurs est un peu légère et le sable rebondit contre le blackson...

dé-blacksonnage

pour ce faire, Arnaud a attaqué les surfaces accessibles avec la perceuse et des brosses métalliques (beaucoup de brosses). pour les recoins, c'était le bon vieux chalumeau et la spatule.

si vous voulez en faire de même, prévoyez de longues et nombreuses heuresssss (qui a crié journées au fond de la salle ?) de travail. prévoyez aussi de fabriquer une rotissoire pour monter la caisse... ça évitera de travailler couché sous la voiture avec les bras tendus vers le haut :-(


Agrandir (45 Ko)


Agrandir (48 Ko)


Agrandir (41 Ko)

Sablage

le but du sablage est de mettre le métal à nu et de désintégrer la moindre trace de rouille.

encore une fois, si vous avez du matériel d'amateur (c'est notre cas), armez vous de patience et évitez de travailler dans un hangar en plein mois de juillet car c'est à la limite du supportable !


Agrandir (40 Ko)


Agrandir (45 Ko)

une fois la tole mise à nue, la moindre trace d'humidité va la faire rouiller... pour éviter celà, Arnaud a appliqué de l'acide phophorique (du dérouillant phosphatant) au pinceau. ça stabilise la tole et ça facilite l'accroche de la couche qui vient après/

pour le plaisir : le toit en vinyl

On était impatient alors en attendant le peintre (Jean-Marc qui jouait le role du soudeur/carrossier dans l'épisode précédent), on a fait sauter le toit vinyl... Et surprise...

pas la moindre trace de rouille en dessous ! la peinture est neuve !


Agrandir (21 Ko)


Agrandir (25 Ko)

Peinture

pour faciliter le boulot du peintre, on a décidé de lever un peu la coque. Peindre couché par terre sous une caisse, c'est vraiment pas simple alors si on veut un résultat correct, il faut s'y mettre


Agrandir (52 Ko)

quelques couches d'apprêt à base de zinc (spécial TGV s'il vous plait !) puis quelques couches de peinture Epoxy noire et voilà le résultat


Agrandir (54 Ko)


Agrandir (66 Ko)

Les soubassement de la caisse ont ensuite été reblacksonné histoire de protéger la peinture contre les impacts. Les longerons et autres corps creux ont ensuite été protégés/traités à la cire

baie de parebrise et intérieur (bis)

une fois le parebrise viré, on peut décaper (encore) à la perceuse et les quelques restes de rouille sont achevés au sableur...


Agrandir (51 Ko)

quand le dérouillant est sec, on peut appeller le peintre encore une fois pour appliquer un peu d'Epoxy


Agrandir (31 Ko)

et tant qu'il est là, il passe une couche à l'intérieur


Agrandir (49 Ko)

et voilà le résultat à la lumière du soleil...


Agrandir (62 Ko)


Agrandir (67 Ko)

Coffre et contour de lunette arrière

Le fond coffre était relativement sain et seuls 2 petits départs de rouille ont été décapés. le tour de coffre était un peu plus attaqué (au niveau des charnières), mais rien de grave. m'enfin, il était temps de s'en occuper avant que ça n'empire.

le contour de lunette arrière était quand à lui bien piqué avec un peu de rouille perforante à sa base. rien d'inquiétant et on a traité ça comme le reste. ça ne devrait pas revenir tout de suite !


Agrandir (66 Ko)

et hop, histoire de changer un peu, re dérouillant et re epoxy ;-)


Agrandir (47 Ko)

Précédent  |  Suivant

  [Remonter]