Logo
Nos Voitures > Chevrolet Corvette 1982 > préparation du bloc, suite
Accueil

Nos Voitures

Vos Voitures

Historique

Tables de conversion

Meetings et salons

Petites Annonces

Manuels d'atelier

Forum

Les Professionnels

Liens

Contacts
Dernières mises à jour
19/05/2007
4 Pages Corvette 82
1, 2, 3, 4
1 Page Camaro 76

18/05/2007
5 Pages Camaro 76
1, 2, 3, 4, 5

17/11/2006
Corvette 68 de Denis :
Episode VI


08/08/2006
3 Pages Camaro 76
1, 2, 3

07/08/2006
7 Pages Camaro 76
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

04/04/2006
Corvette 68 de Denis :
Episode V


Webring
Motorlegend, la Passion de l'Automobile Suivant
Aléatoire
Liste
Webring Motorlegend.com
Portails
Muscle Car's Station

Gazoline

Annuaire Auto-Collection

Une Sélection Planète-Autos !

Une
 

Préparation du bloc moteur, suite

nettoyage de tous les filetages

une fois qu'on a fini l'usinage du bloc, on peut s'attaquer au nettoyage qui commence par un petit coup de taraud de finition pour nettoyer tous les filetage. L'idée étant que les filetages n'offrent pas de résistance (rouille, crasse) lors des serrages afin de ne pas fausser la lecture du couple

Ces deux photos sont celles du bloc d'Arnaud (la Camaro 76 de V8Spirit), car j'ai oublié de prendre des photos quand j'ai fait le mien.

Agrandir (40Ko)

Agrandir (44Ko)

Nettoyage du bloc

J'ai ensuite attaqué les paroies extérieures et intérieures (vallée + distrib) du bloc à la perceuse et brosse métalique afin de supprimer vieille peinture, rouille et vieille graisse recuite rapidement. La fonte étant assez granuleuse, il a fallu insister un peu, mais le bloc est bien revenu. (pas de photo)

plus tard, un dimanche soir (histoire de ne pas être dérangé), j'ai squatté une station de lavage haute pression pour nettoyer mon bloc à fond avec l'aide d'Arnaud.

j'ai commencé par vider 2 bombes de décap'four (oui, deux !) sur tout le bloc et dans les conduits d'huile. On a laissé agir un bon 1/4 d'heure avant de passer un coup de goupillons dans les différents conduits d'huile. très pratique avec les différentes tailles adaptées à tous les trous.

j'ai ensuite passé une paire de jeton (voir 2 ou trois paires en fait !) au karsher à eau chaude (et mousse active !) pour bien nettoyer en profondeur. S'en est suivi un rinçage à l'eau claire (et froide !).

2 rouleaux d'essuie tout (de la bonne came qui essuie, pas les merdes à pas cher) sont partis pour le sechage du bloc. il ne faut pas trainer car la fonte nue rouille direct !

et finalement, on a imbibé le bloc de WD40 histoire de chasser la dernière trace d'humidité et éviter que ça ne rouille en attendant l'assemblage du moteur

Peinture

J'ai commencé par dégraisser tout le bloc moteur avec du diluant de nettoyage et un pinceau

j'ai ensuite passé plusieurs couches de peinture Glyptal dans la vallée. Cette peinture résiste à l'huile et à la chaleur. les préparateurs de moteurs aux US en sont très friands. Les paroies de la vallée sont ainsi ultra-lisse. L'huile redescend plus vite au carter et la crasse ne peut plus s'incruster dans la fonte. C'est mieux qu'un polissage car plus rapide et moins fatigant ! par contre, avec le litron que j'ai acheté, je vais pouvoir faire au moins 10 moteurs ;-)

Et finalement, j'ai passé quelques couches (ça ne couvre pas trop) de peinture moteur epoxy de chez Foliatec. un beau rouge qui claque !

Et voilà le résultat

Agrandir (48Ko)

Agrandir (46Ko)

Pastilles de dessablage et coussinets d'arbre à cames

pas de photos, mais le montage des pastille de dessablage est très simple. on prend une douille un poil plus petite que la pastille. on met un doigt de silicone sur le côté des pastilles. on pose la pastille contre son trou et avec un maillet on tape sur la douille qui pousse gentillement la pastille. une fois la pastille en place, on lisse l'excedent de silicone avec le doigt. facile !

le principe est le même avec les 3 bouchons des circuits d'huile au dessus de l'arbre à cames et celui qui est sous le palier arrière de vilo. sauf que là, on pousse avec un gros chasse-goupille

Je suis ensuite passé au montage des coussinets d'arbre à cames avec l'outil "kivabien". On commence par le coussinet à l'arrière du bloc et on se décale vers l'avant au fur et à mesure. Attention à bien lire la doc car les coussinets n'ont pas tous la même taille ! chacun à sa place et tout ira bien...

On commence par monter l'outil dans un sens pour monter les 4 coussinets de derrière

Agrandir (47Ko)

Agrandir (50Ko)

puis on retourne l'outil et on changes les douilles pour faire le coussinet de devant

Agrandir (51Ko)

avec l'huile qui sera utilisée pour le rodage ou de la graisse de montage (j'ai pris de l'assembly lube de chez Red Line), on badigeonne les coussinets puis on monte l'arbre à cames

s'il ne tourne pas rond et facilement, c'est qu'on s'est trompé sur l'ordre des coussinets. on est bon pour recommencer ! mais comme je lis bien les notices (pas toujours), je n'ai pas eu de pb (oufffff).

Agrandir (56Ko)

Agrandir (52Ko)

et comme on a fini la journée, on emballe le moteur dans un sac histoire d'éviter qu'il ne prenne la poussière

Agrandir (47Ko)

On peut ensuite passer à l'assemblage du bas moteur...

  [Remonter]